Patrimoine architectural et naturel

Le territoire des Terres Puiseautines offre de nombreux sites à découvrir tels que des églises, lavoirs, moulins et autres curiosités.

dimancheville lavoir_ondreville_1 clocher-tor-1

 

 

Loin des guides touristiques connus, il y a pourtant à voir et à découvrir dans le canton. Après s’être attardé sur la place de l'église de Puiseaux pour voir et tenter de comprendre ce phénomène qu'est le clocher tors. La halle ne manque pas non plus d'attrait. Le château d'Augerville n'est pas le seul, il y a aussi celui d'Aulnay-la-Rivière. De passage par ici, il faut se rendre à Boësses sans attendre pour découvrir un déambulatoire remarquable. La nature reste une invitation à la promenade. Les bords de l'Essonne ne sont jamais très loin. C'est l'occasion de découvrir aussi de belles demeures et un Grand Jardin à la Neuville-sur-Essonne.

à PUISEAUX

L'Eglise Notre-Dame de Puiseaux et son célèbre clocher-tors

clocher-tor-1Pas commun, en effet, le clocher de I'église de Puiseaux a toujours fait se déplacer les touristes, qui viennent même de très loin pour découvrir le clocher tors. II faut dire qu'ils ne sont pas légions, tant et si bien qu'une association européenne regroupe les communes qui possèdent ce type de clocher.
L'église Notre Dame a été construite au Xll' siècle. A I'origine, I'église était surmontée d'une tour carrée avec un clocher à quatre pentes. C'est sans doute suite à un incendie, en 1785, que le clocher prit feu. Un incendie qui a pu être causé par un violent orage. On pense que c'est après cette date que le clocher a été refait et est devenu "tors".

Ce mouvement de torsion spectaculaire est dû à une déformation régulière du poinçon central inférieur qui s'est vrillé, à la suite probablement d'un mauvais séchage de la charpente. Les autres éléments se sont alors inclinés dans le même sens. C'est la version la plus plausible mais la légende du cheval de Gargantua est bien plus belle...
Une légende qui raconte que c'est la queue du cheval de Gargantua qui, alors que le géant était de passage dans la région, se serait enroulée autour du clocher et ainsi le vrilla.

 La Halle de Puiseaux

Plus qu'une visite, il s'agit d'une promenade sous les charpentes aérées de l'édifice. On peut admirer la belle ordonnance des poutres. La présence de corbeaux de pierre peut faire penser à la présence d'un étage disparu.Aujourd'hui encore, cette halle abrite une partie du marché heddommadaire (le lundi matin).

L'allée du Poète Bézille

Près du cimetière, cette allée a été donnée en 1680 à la Fabrique par Guillaume II de Bézille, le fils du poète Bézille, pour faciliter l'accès du cimetière qui était difficile en hiver. L'acte spécifiait qu'elle serait plantée d'ormes et que deux plaques devraient être scellées sur la chapelle du cimetière pour rappeler cette donation.

Les fortifications : seule le vue extérieure des tours est possible.

La Tourelle (rue de la Tourelle) est en retrait de la rue et est encore bordée en partie de son fossé. La Tour de Rely se trouve sur la place des déportés.

 

 

 

 

 

 

 

Communauté de Communes des Terres Puiseautines 2009 Tous droits réservés - Contact - Inkern Communication